Queries, comments, suggestions? Please contact us.



Area Physics for electrotechnology / Relativistic physics for electrotechnology

IEV ref 113-07-65

en
gravitational shift, <effect>
gravitational red shift, <effect>
effect due to general theory of relativity, describing the fact that a periodical process has a larger period when it occurs in a stronger gravitational field than when it occurs in a weaker gravitational field, and vice-versa

EXAMPLE  A typical example of the gravitational shift is a photon emitted from a star (a domain with stronger gravitation) to an observer at the Earth's surface (where there is weaker gravitation). The synonym "gravitational red shift" is often used in this case.

Another example is that of a caesium clock at a GPS satellite at the height of 20 200 km above the Earth's surface (weaker gravitation) which shows a higher frequency (10,230 000 000 00 MHz) than that at the Earth's surface (stronger gravitation, frequency set to 10,229 999 995 43 MHz). This setting covers both gravitational shift and time dilatation, the last effect being five times smaller and oriented in the opposite direction to gravitational shift.

Note 1 to entry: Gravitational shift assumes that all rotational and speed effects are disregarded.


fr
décalage gravitationnel, <effet> m
décalage gravitationnel vers le rouge, <effet> m
effet dû à la relativité générale, qui décrit le fait qu’un processus périodique a une période plus longue lorsqu’il se produit dans un champ gravitationnel plus fort que lorsqu’il se produit dans un champ gravitationnel plus faible, et vice-versa

EXEMPLE  Un exemple type de décalage gravitationnel est un photon émis par une étoile (domaine à gravitation plus forte) vers un observateur placé à la surface de la Terre (où la gravitation est plus faible). Le synonyme “décalage gravitationnel vers le rouge” est souvent employé dans ce cas.

Un autre exemple est celui d'une horloge au césium d’un satellite GPS à une altitude de 20 200 km au-dessus de la surface de la Terre (gravitation plus faible) dont la fréquence est plus élevée (10,230 000 000 00 MHz) que celle observée à la surface de la Terre (gravitation plus forte, avec une fréquence réglée à 10,229 999 995 43 MHz). Cet exemple combine un décalage gravitationnel et une dilatation du temps, ce dernier effet étant cinq fois plus petit et orienté dans le sens contraire du décalage gravitationnel.

Note 1 à l’article: Le décalage gravitationnel suppose que tous les effets dus à la vitesse et à la rotation sont négligés.


Publication date: 2022-06
Copyright © IEC 2022. All Rights Reserved.